Quoi de mieux qu'un moshpit pour faire sa demande en mariage ?

Et c'est encore mieux si c'est pendant un concert de Power Trip.

|
29 mars 2017, 11:04am


En temps normal, le moment où vous décidez de franchir le pas, celui qui vous clouera sur la croix du mariage le restant de votre vie (ou au moins durant quelques mois, hein), a traditionnellement lieu dans un restaurant à l'éclairage tamisé, dans un parc ombragé ou dans n'importe quel lieu un semblant romantique dont le cadre sied au deuxième moment le plus important de votre vie (après le dilemme qui marque votre arrivée au collège : s'asseoir à l'avant ou au fond du bus ?) : la demande en mariage. En gros, vous avez tout préparé et ne voulez surtout pas vous faire surprendre par un coup de pied sauté, un circle pit ou un moulinet inopiné qui ruinerait tous vos efforts. 

Eh bien c'est justement pour lutter contre ces clichés tenaces que ce jeune punk américain a décidé de mettre la bague au doigt de sa fiancée (qui ne sait plus trop où se foutre, voir photo) en plein milieu du pit d'un concert qu'il ne pouvait pas mieux choisir : une date de Power Trip (totalement inconscients des vies qui se jouent sous leurs yeux), en compagnie de Mizery, Destruction Unit, GAG et Primal Unit. Ça aurait pu être pire. La photo a été prise à Albuquerque par Samantha Waldon, on espère que l'heureuse élue a accepté, et que l'entrejambe du mosheur au premier plan a tenu le choc.

Tant qu'on y est, vous pouvez mater le nouveau clip du groupe, sorti hier, « réalisé » (avec de très, très gros guillemets, hein) par Andy Capper, et qui s'intéresse nettement plus à l'apocalypse nucléaire qu'aux joies de la vie maritale.