Quantcast
Un gang de filles terrorise les Juggalos endormis avec leurs culs parfaits

Les filles de Passed Out Juggalos (POJ) se promènent en petite tenue pour terroriser les types déguisés en clowns qui comatent lors du festival de hip-hop américain, The Gathering of the Juggalos.


Photos via

Les filles de Passed Out Juggalos (POJ) se promènent en petite tenue pour terroriser les types déguisés en clowns qui comatent lors du festival de hip-hop américain, The Gathering of the Juggalos. La première fois que je les ai aperçues, j’ai été successivement excité et intrigué. Avant, je me contentais de l’explication selon laquelle tous les Juggalos étaient des figurants de Délivrance de John Boorman, mais ces filles dénudées m’ont donné envie de me renseigner. Je suis parti à la recherche de ces nanas déglinguées à travers tous les États-Unis. J’ai découvert que la plupart d’entre elles vivaient à Sacramento – l’une vit à Louisville. Les POJ comptent 5 membres régulières, ce qui pourrait les faire ressembler aux Spice Girls, si les Spice Girls avaient un faible pour les clowns paralytiques. Les trois avec qui j’ai parlé sont : Killette (maniaque de la propreté), Neveah (qui a un piercing au niveau du périnée) et Ryan (qui a un prénom de mec).

VICE : J’ai l’impression que vous êtes des stripteaseuses, j’ai tort ?
Killette :
Je suis la seule à ne pas en être une. Mais les autres filles, ouais.
Neveah : Moi, je suis stripteaseuse, oui. Je suppose que ça fait sens !

Des Juggalos sont-ils déjà venus dans votre club, Neveah ?
Neveah :
C’est déjà arrivé, mais pas très souvent. On ne m’a jamais reconnue dans la rue grâce à POJ. Je trouve ça drôle parce que mon… visage n’apparaît pas dans beaucoup de photos. J’ai quelques fans grâce à mes photos, ouais, c’est ce que j’ai entendu. « Ce mec est juste dingue de toi, ce type te trouve géniale… » Apparemment, je suis une célébrité sur Twitter grâce à mes photos de X. Ça me suffit. Je m’en fous si les gens me montrent du doigt et disent : « Oh putain, c’est la fille qui montre sa chatte sur POJ ! » – je m’en balance.

Techniquement, vous êtes des Juggalettes ?
Killette :
Oui. Je me considère comme une Juggalo, mais le terme « Juggalette » est apparu autour de 1999 ou 2000. Ça a toujours été le même délire. J’en suis une depuis l’âge de 13 ans, aujourd’hui j’en ai 26.
Ryan : Ah non, non. J’ai l’impression que les Juggalos sont un peu plus extrêmes. Ils sont vraiment dans le truc. J’aime la musique et tout, mais ce n’est pas mon délire. Ce n’est pas mon identité. Ils prennent tout ça vraiment au sérieux : les artistes, la musique, le style de vie, se faire des tatouages de Hatchet Man, et tout ça.
Neveah : Non. J’aime juste la musique. Ils font beaucoup de conneries, et je fais aussi beaucoup de conneries. Mais je ne prétends pas être un Juggalo ou une Juggalette. En fait, dans mon monde, tout peut arriver avec assez d’alcool. J’ai pris l’habitude de tout le temps baisser mon froc quand je suis bourrée. Surtout maintenant que je me suis fait piercer le périnée.

Un piercing du périnée ?
Neveah :
T’en as jamais vu ?

Je ne sais pas même où se trouve le périnée.
Neveah :
OK. C’est la zone entre… le périnée, c’est surtout chez les mecs. C’est la zone entre les couilles et le trou de balle. Je me suis fait percer la zone entre la chatte et le trou de balle.

T’es ma préférée. Que se passe-t-il vraiment lors d’un Gathering ?
Killette :
Là-bas, il y a des gens vraiment débiles. Enfin bon, Juggalo ou non, il y a des gens débiles partout de manière générale. Il y a juste des Juggalos débiles qui font les connards, mais je ne traîne pas avec eux.
Neveah : Beaucoup de monde pense ça, mais c’est faux. C’est fou parce qu’en fait, ils sont peu nombreux à être comme ça, mais à cause d’eux, tous les Juggalos ont tous une réputation de débiles. Tous ceux à qui j’ai parlé étaient super cool. Ils venaient tous d’endroits différents du pays. Certains venaient d’autres pays. On dirait que ça sort tout droit d’un film, et que t’en fais ce que tu veux. J’ai rencontré des hippies, des gitans, des forains… puis j’ai rencontré des ouvriers, des gens très chics, et des pauvres. J’ai rencontré tout le monde !
Killette : Ça dépend d’où tu viens aux États-Unis. La plupart des Juggalos viennent du Midwest. Les Juggalos de la côte Est sont les seuls à ressembler à ceux de la côte Ouest. Ils sont très similaires. Je pense qu’ils ont pas mal d’influences hip-hop et ghetto, alors que le Sud et le Midwest ont des influences plus… rustres.
Neveah : Un gitan m’a tiré les cartes lors d’un Gathering. Il était fou. Il avait arraché les manches de son tee-shirt, il était complètement white trash, mais son interprétation était tellement juste que je l’ai regardé et je lui ai dit à quel point il me retournait le cerveau. Ça me faisait flipper, putain. Tout ce dont il avait parlé était vraiment arrivé. C’était les 3 $ les plus fous que j’aie jamais dépensés.
Killette : Il m’est arrivé des trucs bizarres aussi. Une fois, un mec est venu vers moi, a attrapé mes cheveux et a juste fait [bruits de respiration profonde, suivis d’un soupir], puis il s’est barré. Une autre fois, un mec s’est planté devant moi, juste devant mon visage, et a dit : « Tu peux me frapper, s’il te plaît ? Tu peux me frapper aussi fort que tu peux dans le visage ? ». Et j’ai fait : « Euh… non. »
Ryan : Beaucoup de gens croient que les Juggalos sont sales et white trash. Ils les prennent pour un gang. C’est con. Beaucoup de gens ont des préjugés sur eux. Franchement, le Gathering est un des trucs les plus cool que j’aie jamais faits. Ça ne ressemble à rien d’autre. Quand j’en parle aux gens, je leur dis que c’est Woodstock mais avec du rap. Les gens vont avoir des préjugés, mais en gros, tout le monde s’aime. J’ai vu quelques débuts d’altercation, mais sans plus. Quand ça arrive, les gens qui se battent sont mis dans des cages Juggalo. T’as entendu parler de ça ?

Non, c’est quoi ça ?
Ryan :
Oh mon dieu, OK. Au Gathering de Hogrock, il y a ces barres de pole dance, mais elles ressemblent à des cages d’oiseaux. Quand des gens se battent ou font quelque chose de mal, ils sont mis dans ces cages Juggalo et y restent pour une durée indéterminée – la porte est fermée à clé et tout. Ils ont leur propre système pour calmer les gens.

Pendant ce temps, Mesdames, vous « saisissez les Juggalos lorsqu’ils sont vulnérables et les flashez ».
Killette :
Je trouve ça vraiment cool. On ne se moque de personne, je le jure. On le fait à nos amis aussi. Si tu t’endors, on va t’emmerder. C’est comme ça. Insane Clown Posse ne nous paient pas pour le faire. C’est une rumeur qui a tourné sur Internet. On connaît même pas les ICP.
Neveah : C’est hyper marrant, parce qu’on croise des gens hyper bourrés qui se sont endormis dans des positions incroyables et qui n’ont pas l’air confortable du tout. Il n’y a rien de mieux à faire que de leur coller nos culs au visage. Ils n’en savent rien.
Killette : Ils sont vraiment défoncés. Ils sont tous vraiment, vraiment bourrés, et nous on sait qu’ils vont être bourrés, alors on attend. On a nos meilleurs résultats vers 6 ou 7 heures du matin.
Ryan : Ouais. On cherche, on cherche. Je vais me lancer des fleurs en disant que je suis la meilleure pour trouver des gens bourrés endormis. Je vois la silhouette voûtée de quelqu’un et je dis : « Allons-y. » Je me rappelle d’une fois où quelqu’un s’était endormi à côté d’une tente où il y avait des barres et plein de trucs dans le genre. Kali est montée sur une barre et a écarté les jambes. Qui penserait à faire ça ? Elle et Killette ont pris l’habitude de monter dans les voitures des gens, de s’allonger à leurs côtés et leur faire des câlins.
Killette : Je leur touche rarement la peau. En fait, je ne touche personne. Les autres filles, oui, mais pas moi. Je suis une maniaque de la propreté. Je fais partie de ces gens qui mettent du gel désinfectant sur les mains toutes les 30 secondes.

Je n’ai pas l’impression que le Gathering est le meilleur endroit pour une maniaque de la propreté.
Killette :
Je sais, c’est dingue, non ? Tous mes amis me disent : « Putain, mais pourquoi ? » J’emmène le gel désinfectant partout où je vais. Je vais constamment au camping-car pour me nettoyer tout le corps à l’aide de lingettes.

Est-ce que les choses se passent mal des fois, lorsque vous faites votre truc ?
Ryan :
Environ 10 % des gens se réveillent. Ils sont dans les vapes. Tu ferais quoi si tu te réveillais avec le cul d’une nana devant ton nez ? Je crois qu’une fois, un mec s’est réveillé et a grogné « cool » avant de se rendormir.
Killette : On est comme des gamines. S’ils se réveillent, on part en courant, mortes de rire, comme des débiles. On s’en fout. Quand j’aurai mon diplôme, ma licence et tout, je serai psychologue. Tu m’imagines psychologue ? Genre, dans un an.
Ryan : Kali s’en fout. Elle se met vraiment juste au-dessus des visages des gens. Les mecs attrapent son cul parce qu’ils ne comprennent pas ce qui se passe. C’est drôle en même temps, parce que de plus en plus de Juggalos en ont entendu parler. Je suis sûre que des mecs vont commencer à faire semblant de dormir.

Le POJ provoque quel genre de réactions chez le public ?
Killette :
On reçoit du courrier haineux sans arrêt, du genre : « Vous n’êtes que des salopes ! Des putes sans talent ! » Toutes les insultes possibles et imaginables. Il s’agit souvent de nanas jalouses, parfois des mecs aussi. Si on est si nulles, pourquoi est-ce qu’on a plus de 10 000 likes ? Honnêtement, c’est parce qu’on est bonnes et qu’on montre nos culs.
Ryan : J’essaie encore de savoir si je vais au prochain Gathering. Mon frère – on n’a pas de lien de sang mais c’est comme si – se marie le même week-end, alors je dois choisir. Je ne suis pas encore sûre. C’est triste, mais je penche plus vers le Gathering. Je suis sûre qu’il ne se mariera qu’une fois, mais c’est le Gathering !
Killette : C’est la meilleure scène du monde. T’as vu nos photos, on a l’air de trop s’amuser, non ? J’ai vu jouer Vanilla Ice presque chaque année au Gathering. Vanilla Ice ! Quand j’avais 16 ans en 2003, il était au Gathering, et je veux juste dire que j’ai fumé avec lui.

Tu mettrais ton cul contre le visage de Vanilla Ice ?
Killette :
Ouais, je le ferais. Et je le ferais bien.

Suivez Toby sur Twitter @jane_tobes

Plus de gens bourrés :

DANIEL CRONIN PREND LES PLUS BELLES PHOTOS DE JUGGALOS AU MONDE Les fans d’Insane Clown Posse au naturel, dans la boue

SPRING BREAK À PANAMA CITY BEACH Spring Breakers, d'Harmony Korine

JOE FRANCIS N'EST PAS LE ROI DU SPRING BREAK Et pour cause, puisqu’il est l’historien du Spring Break