Quantcast
Premieres

Beat Mark, le meilleur groupe de Californie-sur-Seine, revient avec « Contemporary Is Temporary »

Un deuxième album de qualité prestige quelque part entre Teenage Fanclub sous morphine et Feeling Of Love sous protection solaire. Écoute intégrale.

Lelo Jimmy Batista

Lelo Jimmy Batista


Photo - Arthur Molines

On a terminé 2015 sur le soleil rouge et fuligineux des canadiens d'I.D.A.L.G., on démarre 2016 avec celui, perçant et radieux, de Beat Mark, groupe parisien formé en 2009 que les plus alertes auront sans doute déjà repéré grâce leur premier album (Howls Of Joy) et leurs divers passage sur des labels tels que Burger Records ou Requiem Pour Un Twister. Ils reviennent aujourd'hui avec Contemporary Is Temporary, deuxième disque de qualité prestige quelque part entre Teenage Fanclub sous morphine (« I’m Looking Forward », sublime) et Feeling Of Love sous protection solaire (« Teenage Fever »). Ça sort pas plus tard qu'aujourd'hui sur Azbin Records, discrète maison belge derrière lequel se cachent les membres de Regal, ça se commande par ici, et c'est en écouté intégrale juste en-dessous, pour la première fois dans l'Histoire des soleils rouges et fuligineux.