Un remix space disco pour réconcilier les Cro-Mags

Le projet dance-punk parisien Digital Octopus ne s'arrête devant rien, comme le prouve son dernier clip dans lequel il envoie un message d'espoir au défunt groupe hardcore new-yorkais.

|
27 février 2017, 12:25pm


Depuis 3 ans, Maxime, homme à tout faire de la scène punk parisienne (que vous avez déjà pu apercevoir dans le groupe hardcore Youth Avoiders, le trio garage Skategang ou le rôle de Ronan Feedback, et qui tient désormais la batterie dans l'excellente formation oi! Rixe), s'adonne à une passion peu commune dans le microcosme parfois étriqué de la musique underground : des reprises dance lo-fi de classiques du punk, du hardcore et de ses morceaux préférés. Bien plus remarqué que ses groupes suscités (au grand dam de certains scenesters), Digital Octopus fait un carton sur Youtube et est invité à jouer partout, de la Suède aux Etats-Unis, et comme vous pourrez le voir sur cette vidéo, avec lui, l'ambiance de vos fins de concerts est 100 % garantie.

Après avoir passé Negative Approach, Blitz ou Cock Sparrer à la moulinette, c'est au tour de Cro-Mags de briller dans un clip quasi scénarisé. Avec ce remix qui tire de plus en plus sur le space disco, le message et la mission de Maxime pour 2017 sont très clairs : réconcilier le chanteur John Joseph et le bassiste Harley Flanagan, qui ne se parlent plus depuis 25 ans (plus de détails sur l'histoire tragique du meilleur groupe hardcore de tous les temps par ici). Puissent-ils voir tous les deux cette vidéo et en tirer les conclusions qui s'imposent. De son côté, Flanagan, qui sera en concert à Paris le 16 mai prochain, a déjà partagé la vidéo sur Instagram en se fendant d'un « LMFAO ». La balle est dans ton camp, Johnny.


Ce morceau est extrait du maxi
The Dance of Quarrel qui sortira prochainement.