Quantcast

Jusqu'aujourd'hui, Sam Fleisch était le secret le mieux gardé de Bordeaux

Avec la sortie d'un premier album impérial sur Teenage Menopause, vous n'avez désormais plus aucune raison de l'ignorer.

Lelo Jimmy Batista

Lelo Jimmy Batista

Vous aurez sans doute du mal à retenir le titre, mais faites votre possible pour vous souvenir du nom : le type s'appelle Sam Fleisch et son premier album Nunna Daul Isunyi, qui sortira le 30 septembre sur Teenage Menopause, est une des plus belles surprises de la rentrée. 30 minutes de songwriting de (très) haut luxe, quelque part entre le Will Oldham des premiers Palace Brothers et le Pall Jenkins des derniers Three Mile Pilot ou des meilleurs Black Heart Procession, qui devraient inscrire en lettres de feu le nom de ce bordelais dans les cieux du Monde Libre. Un secret extrêmement bien gardé, qu'on avait pu croiser furtivement chez les Crâne Angels et dont J.C. Satàn nous avaient déjà dit le plus grand bien, et qui ne devrait plus le rester très longtemps au vu de la Toute-Puissance de ce Nunna Daul Isunyi (pour info, c'est du Cherokee, ça veut dire « Chemin des larmes ») qu'on vous fait écouter aujourd'hui non pas en intégralité absolue pour une fois mais en partialité complète (pour l'autre moitié, il faudra attendre la sortie du disque), pour la première fois dans l'Histoire du haut luxe et des moyens mnémotechniques pour retenir un titre d'album en Cherokee.



La release party de Nunna Daul Isunyi aura lieu le 29 septembre à la Station - Gare des Mines à Paris, avec les excellents Cockpit et Bryan's Magic Tears. Toutes les infos sont disponibles ici.