OZ et le rap français

Rohff, Booba, JuL, Vald, Alkpote, Sch : ils ont tous leur homologue dans la série carcérale.

par Genono
|
26 juillet 2017, 8:58am

Moins populaire que Game Of Thrones et moins révérée que les Sopranos, The Wire ou Six Feet Under, Oz reste malgré tout une des séries cultes de la chaîne HBO. Un statut qu'elle doit principalement à la qualité de son écriture, au charisme de ses personnages, et à sa violence insensée - qu'elle soit physique ou psychologique. Mettant en scène le quotidien d'une unité carcérale réservée aux criminels les plus violents, Oz présente une fascinante galerie de sociopathes dénués de toute morale. Néo-nazis, violeurs, cannibales, obsédés sexuels, terroristes : tout y passe ou presque - une diversité qui fait particulièrement chaud au coeur en cette période de crise du vivre-ensemble. D'où cette question : dans quel autre milieu est-il possible de croiser autant de cas sociaux ? Le rap français, bien sûr !

Pour marquer le vingtième anniversaire de la série créée par Tom Fontana, nous nous sommes donc amusés à trouver les (nombreux) points communs existant entre Adebisi, Booba, Chris Keller, Kalash Criminel, Burr Redding ou Vald.


Vernon Schillinger / Damso

Aucune âme, aucun sentiment, une forte propension à « proposer » la sodomie à ses partenaires, et une position difficilement contestable de leader. Peut pousser votre petite soeur au suicide ou vous forcer à vous travestir en montrant autant d'émotions que s'il changeait de caleçon. Typiquement le genre de mec qu'on voudrait détester pour ses valeurs extrêmes, mais qu'on aime quand même parce que sans lui, le game serait beaucoup trop plat.

Alonzo Torquemada / Sch

Mi-gangster mi-dandy, il tente de prendre le contrôle du game en débarquant avec un produit synthétique particulièrement addictif, et s'entiche d'un véritable criminel au look et au passif à l'extrême opposé du sien. Ses tenues aussi colorées que recherchées dénotent complètement avec le reste du milieu.


Kevin Ketchum / Rohff

Un type tiraillé entre spiritualité musulmane et thug-life, qui peut insulter votre grand-mère et réciter la chahâda dans la même phrase, le tout en vous menaçant avec une pelle. Un mec qui aurait pu, à un moment donné, devenir le boss du game, victime de sa propre personnalité et de la concurrence de...


... Adebisi / Booba

Il a commencé au sein d'un crew dont il s'est rapidement émancipé, il ne supporte pas qu'on lui tienne tête et il tellement intouchable pour ses ennemis qu'il semble protégé par un marabout. Derrière un corps qui semble mieux taillé pour une salle de muscu que pour une bibliothèque, se cache un businessman qui cherche à faire de son game une dictature. Et puis, « dans Oz j'suis Adebisi » : le mec avait prévu dans les paroles de « Bakel City », qu'il se retrouverait un jour dans cet article et s'est donc, en tout opportunisme, attribué lui-même la place du boss. Il prend sous son aile …

Kenny Wangler / Benash

Un garçon qui arrive dans le game très jeune, se place rapidement sous la coupe d'Adebisi/Booba, et navigue constamment entre thug-attitude et douceur. Fougueux et impulsif, il ne recule jamais devant une occasion de mettre des bourre-pif, quitte à subir de violentes représailles - c'est le jeu.

Burr Redding / Kalash Criminel

Sauvage … Vraiment sauvage. Ne se mélange que très peu avec le reste du game, et refuse même de nombreuses collaborations qui pourraient pourtant lui ouvrir des portes et lui permettre d'étendre son business.

Kareem Said / Kery James

Un muslim hyper-paradoxal qui se prend pour Martin Luther King, qui met en avant sa religion mais pète parfois salement les plombs, qui a l'air possédé quand il prend la parole, frôle la mort à plusieurs reprises, mais qui revient toujours casser les couilles à tout le monde, comme un boulet accroché au pied du rap français/de Emerald City.


Dino Ortolani / Youssoupha

Un mec qui avait du potentiel mais qui s'est cramé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Antonio Schibetta / Akhenaton

Ce fan de cuisine italienne, patron de l'ancienne école, n'a pas su voir arriver les jeunes loups, et s'est laissé dépasser sans même s'en rendre compte. Après avoir ramassé de l'oseille pendant des années, il tente encore de défendre sa position, alors qu'il est condamné depuis un bon moment. Laisse sa place à …

... Chucky Pancamo / Jul

Un mec qui ne paye pas de mine, avec sa dégaine très kitch, de la coupe de cheveux aux survets venus tout droit d'une autre époque. Son ascension surprend tout le monde et on ne s'attend pas forcément à le voir durer au sommet, mais derrière son physique trapu et ses t-shirts trop serrés, il s'impose comme un excellent businessman et finit même par avoir le monopole complet du marché.

Agamemnon Busmalis / Disiz

Gentil mais désespérément niais -même s'il appartient à la plus haute tranche d'âge du plateau, ce qui fait de lui un gosse coincé dans un corps d'ancien.

Zahir Arif / Ali

L'homme de l'ombre, celui qui est toujours resté derrière le numéro 1 de son crew. Une situation dont il s'accommode pendant un moment, mais qui finit par faire monter les tensions. Il finira par devenir à son tour leader et se rendra compte que ce n'est pas une position facile, avant de trouver la paix intérieure. Malgré une présence irrégulière à l'écran, il s'impose comme un des personnages les plus solides du lot et est d'ailleurs un des seuls à apparaître du premier au dernier épisode.

Donald Groves / Alkpote

« Attiré par la chair humaine, les cadavres, et le sang. » Personnage atypique, à l'imagerie gore, qui passe parfois pour un débile auprès des non-initiés, alors qu'en fait non - il aime juste les trucs un peu crades. Pour lui, ce n'est pas une mauvaise nouvelle quand sa meuf a ses règles, bien au contraire : ça lui fait à boire et à manger, un putain de buffet à volonté.

Tobias Beecher / Vald

Le petit blanc mignon qui va se faire bouffer tout cru par la bande de loups qui l'entoure, mais qui se révèle finalement beaucoup plus dangereux et surtout plus taré que la plupart d'entre-eux. Tour à tour drogué, suicidaire, obsédé sexuel, il semble n'avoir absolument aucune limite,

Jaz Hoyt / Despo Rutti

Trop singulier pour s'imposer durablement comme leader, tour à tour charitable puis agressif, génial puis incohérent, il ne sait pas toujours bien s'entourer et le choix de ses partenaires semble parfois défier toute logique. Après avoir eu vu le Diable, il se rapproche de la religion de manière assez inattendue. Déclaré fou par les médecins.

Ryan O'Reilly - Kenzy

Un mec beaucoup plus intelligent que les autres, qui se sort toujours des pires situations, qui s'arrange pour ne jamais faire le sale boulot lui-même, et que personne ne soupçonne jamais.

Jeremiah Cloutier - Salif

Il a disparu sans laisser de traces mais continue de hanter les couloirs.

Jefferson Keane - Alpha 5.20

Un mec qui a longtemps été violent et racailleux, qui a beaucoup œuvré pour l'expansion des armes et des stupéfiants, puis qui a fini par se dire qu'un tapis de prière et un kamis, c'était mieux qu'un neuf millimètres et trois kilos dans le coffre.

Raoul Hernandez / Kaaris

Hyper-violent, plus fort que les autres, avec une propension surprenante à insérer des objets incongrus dans le rectum de ses concurrents. Il était bien parti pour finir tout en haut du game, mais son côté hardcore était peut-être trop prononcé pour durer, l'obligeant à s'adoucir.

Enrique Morales / Maitre Gims

Simplement censé prendre sa place et ramasser un peu d'oseille, il pousse tout le monde et nique complètement le business, ne laissant que des miettes à ses concurrents. En gérant bien ses relations, il s'impose tranquillement comme LE mec incontournable, à la fois gendre idéal et client de rêve de votre banquier.



Chris Keller / La Fouine

Engagé dans une relation d'amour-haine avec un autre homme, il navigue entre ses contradictions et doit faire face à des accusations de viols. Après avoir côtoyé le haut du pavé, au point de devenir l'un des personnages les plus influents du plateau, il finit par se ramasser complètement la gueule.

Soeur Peter-Marie / Mehdi Maizi

Un personnage non-violent et éduqué qui dénote complètement dans cet univers de cas sociaux, il/elle assiste aux actes souvent débiles de cette bande de dégénérés sans jamais les juger.

Tim Mac Manus / Mouloud Achour

Un mec qui aurait pu se servir de sa position pour faire de grandes choses, mais qui reste perpétuellement le cul entre deux chaises, ne sachant pas s'il doit faire plaisir à ses supérieurs ou aller au bout de ses idées et pousser véritablement les gens auxquels il croit. Provoque parfois, pour ces raisons précises, la colère de certains pontes du game.

Augustus Hill / Driver

Le narrateur, qui est aussi acteur. Intelligent et posé, il semble être là depuis toujours, il navigue avec aisance entre les mauvais gentils et les bons méchants, s'appuyant sur un réseau plus large qu'on ne le croit et sur des qualités humaines qui lui confèrent le respect partout où il pose le pied. Businessman, il mène sa barque seul ou en équipe, et sait reconnaître les poucaves à trois kilomètres à la ronde.


Genono mène sa baraque sur Twitter.