On a demandé à une personne atteinte de synesthésie quel goût avaient ces chansons

« Horrible. C'était comme sucer le jus d'une mandarine extrêmement acide, ou d'une orange. C'était affreux. Pour être honnête, j'ai dû arrêter avant la fin, trop éprouvant. »

|
14 février 2017, 9:45pm


Depuis mon enfance, je vois les mots en couleurs. Ces couleurs sont constantes et immuables, et sont davantage liées à la signification du mot et à sa symbolique qu'à sa représentation graphique. Le mot « pote » par exemple, est toujours vert néon pour moi. Le mot « couilles » est toujours bleu clair. Et le mot « agréable » est toujours rouge vif.

Je n'avais pas conscience que cette façon d'envisager le langage n'était pas franchement répandue avant que je ne parle des « mercredis jaunes » à une collègue, qui m'a aussitôt regardé comme si je venais de chier dans son mug. Après quelques minutes de googling acharné, j'ai découvert que je développais une « synesthésie graphème-couleur » - et non pas une tumeur incurable du cerveau, comme je l'avais d'abord suspecté.

Il existe toutefois d'autres formes de synesthésie nettement moins communes. La synesthésie lexico-gustative par exemple, concerne moins de 0,2 % de la population mondiale, et se réfère aux gens qui peuvent « goûter » les sonorités. En d'autres mots, le nouveau titre de Stormzy aura peut-être pour eux la saveur d'un cookie au gingembre, tandis q'un morceau de Slayer leur rappellera plutôt un hachis parmentier.

Curieux d'en savoir un peu plus sur cet étrange phénomène étrange, nous avons contacté l'Association Britannique de la Synesthésie. Elle nous a mis un lien avec un membre de son comité, James Wannerton, qui peut reconnaître la saveur des sons jusqu'à un niveau très développé, et qui a également collaboré avec musicMagpie par le passé. On lui a donc envoyé une playlist, il a écouté les chansons et il nous a gentiment dit quel goût elles avaient pour lui.

Dave and J Hus – « Samantha »

Noisey : Commençons avec ce titre de Dave and J Hus.
James Wannerton : Ah oui, il y a une grosse intro au piano. Pour moi, les pianos ont toujours le goût et la texture de ces morceaux d'ananas que vous trouvez en conserves ou en bocaux. Ils sont légèrement sucrés, plutôt tendres, mais dans ce cas précis, on parle carrément d'énormes morceaux d'ananas frais.

Et les paroles ?
Je n'écoute pas trop de musique axée sur les paroles, parce qu'en général, elles me communiquent trop de saveurs en même temps, mais dans cette chanson, le texte est marmonné donc ça passe. Ce que j'en ai retenu, c'est un vrai goût de sablés Garibaldi. Il y avait aussi du Madeira cake dedans.

Donc c'était une chanson plutôt douce et sucrée ?
Ce n'était pas déplaisant, oui, mais je vais te dire pourquoi ce n'était pas une de mes préférées : elle est relativement fade. Ok, il y avait des ananas, mais au-delà de ça, rien de très fort.

The Lemon Twigs – « These Words »

Je suis curieux de savoir quel goût à cette chanson des Lemon Twigs car elle est hyper fournie.
Ah ouais. C'est assez drôle, et ça doit avoir un lien avec la sémantique, elle a une saveur de sorbet au citron, avec les pépins. La chanson dans son ensemble n'a pas beaucoup de texture ou de substance. En fait, avec les paroles, j'ai des sensations de caramel et de quelques bonbons à la gélatine.

Tiens, et mon nom, il a quoi comme goût ?
Le goût de gros morceaux de beurre, quand tu me parles ça évolue, et ça passe lentement du beurre à la margarine. Si je te rencontrais, ça changerait en fonction de ton apparence mais la base resterait la même : un goût de beurre.

Je ne sais pas trop comment le prendre...

Piero Piccioni – « Camille 2000 »

Quel est ton avis sur ce morceau, sans paroles, de Piero Piccioni ? 
Une introduction orchestrale est toujours agréable pour moi. J'ai quelques saveurs de viande qui me viennent, mais ça reste assez doux. Pour celle-ci, vu que le son est assez étouffé, ça se dégrade vite... Elle prend ensuite le goût d'un bonbon au fruit qui aurait été oublié dans une poche et aurait perdu son goût depuis longtemps...

Et ces beats ?
On dirait des petits pois bien mûrs. C'est peut-être le son de la batterie, plutôt minimal. J'ai aussi senti de l'ananas donc il devait y avoir du piano, il faudrait que je réécoute.

Slipknot – « Wait and Bleed »

Et maintenant, quelque chose de complètement différent : Slipknot.
Cette chanson a un goût bizarre. Il y a beaucoup de chocolat - dur, fort, comme les barres Yorkie. Et aussi des morceaux de pain noir, enfin juste les miettes.

C'est plutôt fidèle. Est-ce que la saveur change au cours de la chanson ?
Complètement. Il y a aussi de la pâte d'amandes, qui correspond à la voix. Les paroles ne me communiquent rien puisque le chanteur hurle. Mais, je vais te dire ce qui est vraiment bizarre à propos de ce titre : il m'a rappelé le goût de ces pastilles contre le mal de gorge que j'avais l'habitude de sucer quand j'étais enfant. Je ne sais pas si c'est parce que le chanteur crie beaucoup, mais ça m'a ravivé ce souvenir. Ça a pris le pas sur tout le reste, pour être honnête.

Quand tu essaies un nouveau plat, est-ce que ça ressort dans une chanson ensuite ?
Ouais, ça arrive. Mais parfois, je peux avoir le goût de quelque chose sans avoir aucune idée de sa provenance. Je me dis « qu'est-ce que c'est que ça ? » Et ça me distrait beaucoup parce que je me pose et j'essaie de trouver d'où ça vient pendant des heures.

Alice Deejay – « Better Off Alone »

Quelles sont tes impressions sur cette chanson d'Alice Deejay ?
J'aime beaucoup ! J'allais souvent clubber dans les années 80 et 90 et c'est ce genre de son que j'adorais. Ce type de musique – et je veux parler plus parler ici de l'introduction que de la voix – est vraiment agréable, propre, claire; sa surproduction lui donne une très bonne saveur. C'est le genre de morceaux que je pourrais écouter à longueur de journée parce qu'elles symbolisent la meilleure expérience de synesthésie qui soit.

Alors quel goût avait ce synthé ?
Très doux, comme je l'ai déjà dit, le beat me renvoie toujours la saveur des petits pois, mais pour le reste, c'était comme grignoter des bonbons mélangés, aux fruits, acidulés, de toutes les sortes... Une super sensation !

Et quand elle répète le refrain « Better off alone » ?
Là, tout ce que j'ai eu, c'est de la laitue.

Johnny Cash – « Hurt »

Curieux de savoir à quelle sauce tu manges Johnny Cash...
Celle là est une de mes préférées, surtout parce qu'il y a une longue intro à la guitare, et qu'elle a le goût de quartiers de pomme. Certains sont cuits, d'autres non. Et puis aussi, avec Johnny Cash, j'ai toujours un léger goût de dépôt de carbone, comme quand vous utilisez une vieille bouilloire. Il a tellement une voix graveleuse que ça doit venir de là. 

Est-ce qu'il y a d'autres saveurs qui émanent de sa voix ?
À part la pomme et le carbone - ce qui peut paraître horrible mais qui ne l'est pas tant que ça - j'ai aussi de la réglisse, et à la fin, de la viande de boeuf hachée et des pommes de terre. Mais dans l'ensemble, tout avait goût de pomme.

Quelle genre de pomme de terre ?
En purée (Mashed potatoes), et je me demandais si ça avait un lien avec son nom, « Cash ». Il y a souvent un lien entre un mot et son goût. La nourriture par exemple, a en général un goût similaire à son nom. Le mot « fromage » a le goût du fromage, et il y a plein d'autres exemples...

Stefflon Don & Giggs – « Real Ting Remix »

Quel était le goût de ce remix de « Real Ting » ?
Absolument horrible. C'était comme sucer le jus d'une mandarine extrêmement acide, ou d'une orange. C'était affreux. Pour être honnête, j'ai dû arrêter avant la fin, trop éprouvant.

Oh non ! J'adore cette chanson...
Il y avait une once de café aussi, ce qui est son seul salut, à mon sens.

Quelle voix avait le plus un goût de chiotte ?
Celle de Stefflon Don's. Horrible. Je n'ai pas pu aller au-delà de son acidité, ça surpassait toutes les autres saveurs. C'était dégoûtant. Et pas du tout amusant.

Smash Mouth – « All Star »


Finissons avec Smash Mouth. J'espère que ça aura meilleur goût que la précédente.
C'est une de mes préférées ! Je l'ai réécouté plusieurs fois d'affilée. L'introduction, ou au moins la version que tu m'as donnée, contenait un long passage parlé. Et le goût de cette intro s'est ensuite transposée sur le reste du morceau.

Quel goût elle avait alors ? Pourquoi tu l'as aimé autant ?
Le goût des gateaux secs, avec des noisettes, beaucoup de crème et de chocolat, et quelques bonbons par-dessus également. Je l'ai particulièrement apprécié parce que que toutes les saveurs étaient très distinctes et nettes, le son était très précis. Et puis, l'accent américain est toujours éloquent, donc les saveurs sont d'autant plus fortes.

Merci d'avoir participé, James. J'espère au moins que tu as apprécié ce repas.


Daisy est sur Twitter.