Il y a des dizaines de bonnes raisons d'écouter le premier album de Shadow Motel

La première étant qu'un groupe de Lille inspiré par Roland S. Howard, Jefferson Airplane et Lydia Lunch ne peut être foncièrement mauvais.

|
déc. 18 2013, 2:00pm



Originaire de Toulouse et aujourd'hui basé à Lille, le trio Shadow Motel tricote depuis 2011, dans l'enfer des terrils, un post-punk narcotique qui renvoie étonnamment plus à Lydia Lunch, au regretté Roland S. Howard, ou à une version « terreur agricole » de Jefferson Airplane, qu'à -au hasard- Siouxsie and the Banshees ou Joy Division.

Ausfahrt Nach Shadow Motel, leur premier album, sortira le 23 décembre sur Cranes Records, et vous pouvez l'écouter dans son intégralité absolue dès à présent, juste en dessous.

Les plus exigeants et les plus fauchés d'entre vous aimeront sans doute savoir que nous avons quelques exemplaires du vinyle à leur faire gagner ici.